Yahoo! veut recoller à Google avec des pubs mieux ciblées

Avec Panama, Yahoo! espère combler son retard sur Google en facilitant la gestion de campagnes publicitaires et en cernant au plus près les attentes des internautes.
Yahoo! n’a plus le droit à l’erreur. Après avoir déçu Wall Street cette semaine en annonçant des ventes médiocres de publicités en ligne (baisse de 37 % des bénéfices nets au troisième trimestre), le portail Internet n’a pas d’autre choix que de hâter le lancement de sa nouvelle plate-forme publicitaire « Panama ».

« L’année dernière, Yahoo! et Google étaient à égalité sur le marché de la publicité en ligne. Cette année, Google est loin devant », souligne Charlene Li, analyste pour Forrester Research.

30 minutes pour monter une campagne
Pour combler le retard sur son rival, le portail mise sur une refonte complète de son moteur de recherche publicitaire qui devrait permettre aux annonceurs de mieux cibler leur campagne en fonction des centres d’intérêts et de la localité de l’internaute. L’algorithme de classement des publicités a été revu et corrigé.« Les publicités vues par l’internaute seront choisies en fonction du contexte de la page et du prix payé par l’annonceur, alors qu’aujourd’hui seul ce dernier critère est pris en compte », assure John Slade, directeur produit de Yahoo!. Une nouveauté qui réjouit les annonceurs puisqu’elle devrait améliorer le taux de conversion, autrement dit l’efficacité, de leurs publicités.

La nouvelle console d’administration des campagnes publicitaires est aussi plus facile à manipuler grâce à la technologie Ajax.« Les annonceurs peuvent créer, tester et lancer une campagne en 30 minutes environ, contre plusieurs heures, voire plusieurs jours, avant. Ils ont à leur disposition de nouveaux outils pour enfin déterminer la rentabilité et l’efficacité de leur campagne », explique le responsable de Yahoo!.

Malgré la pression des investisseurs, le portail compte prendre son temps et limiter le passage à la nouvelle interface aux Etats-Unis seulement.« Les annonceurs seront très prudents avant d’adopter Panama, surtout à la veille de la période critique des fêtes, avec Thanksgiving dans un mois et Noël peu après. La migration se fera donc en douceur et à leur rythme », insiste John Slade. De ce fait, Yahoo! n’anticipe pas de retombées réelles avant le printemps prochain après la migration de tous ses grands clients américains et l’ouverture de sa plate-forme à l’international. D’ici là, l’hiver sera rude !

Source :
L’express.fr par 01net – Le 20 octobre 2006
Auteur : Jean-Baptiste Su (à San Francisco), 01net.

Aucun commentaire pour le moment.

Laisser une réponse