Tarn. Carayon victime d’un accident

Hier, vers 16 heures, Bernard Carayon député de la quatrième circonscription du Tarn et maire (UMP) de Lavaur a été victime d’un accident de la circulation, alors qu’il circulait au guidon de sa Yamaha 600 Ténéré.

L’élu tarnais souffre d’une luxation de l’épaule, d’une fracture d’un orteil et de multiples contusions. Souffrant aussi de violents maux de tête, il devait passer un scanner dans la soirée.

Le parlementaire venait de quitter à Paris, l’Assemblée nationale où il avait siégé à la commission des finances dont il est membre. C’est peu après son départ que l’accident s’est produit, rue de l’Université, dans le VIIe arrondissement. Selon les témoins, Bernard Carayon était en train de doubler un véhicule par la gauche quand cette voiture a brusquement tourné également à gauche. La roue avant de la moto s’est encastrée dans la portière de la voiture et Bernard Carayon a été violemment éjecté sur la chaussée. C’est Christian Jacob, ministre de la fonction publique qui a appelé les secours et la police. Le véhicule ministériel suivait en effet la moto de l’élu tarnais. Amené par les sapeurs pompiers aux urgences du centre hospitalier Georges-Pompidou, Bernard Carayon était dans l’incapacité de bouger le haut du corps et souffrait de l’épaule. Après examen, hier soir vers 19 heures, les médecins ont réduit une luxation de l’épaule. Un orteil était également fracturé et le député souffrait de multiples contusions et de violents maux de tête qui ont nécessité des examens plus approfondis. Au moment de l’accident, Bernard Carayon roulait vers l’aéroport d’Orly pour prendre l’avion. Il devait rejoindre sa femme Laéticia et ses enfants dans la cité vauréenne. Le député maire est un passionné de moto et utilise fréquemment ce moyen de locomotion aussi bien dans le Tarn qu’à Paris pour se rendre à l’Assemblée Nationale.

Auteur : Richard Bornia
Source : La Dépêche du Midi – Le 17 janvier 2007

Aucun commentaire pour le moment.

Laisser une réponse