Comunications veille stratégique AIMS 2007

Du 6 au 9 juin s’est tenue à Montréal la XVIème conférence internationale de management stratégique. A cette occasion de nombreuses communications étaient consacrées à la veille et à l’intelligence économique dont de nombreuses intéressantes.

Vous pourrez ainsi accéder à la page dédiée aux communications relatives à la veille et à l’intelligence stratégique et consulter les communications ci-après :

Une méthode d’aide à l’exploitation collective des informations anticipatives de veille stratégique Une méthode d’aide à l’exploitation collective des informations anticipatives de veille stratégique par Ben Fredj Ben Alaya Lamia
"Alors que l’exploitation des informations anticipatives de l’environnement est l’étape la plus « critique » du processus de veille stratégique, il a été constaté que les cadres d’entreprises (en Tunisie comme en France) ne savent pas comment exploiter ces informations, qu’ils se heurtent davantage au « comment faire ? » que « au quoi faire ? »."

Veille stratégique et partenariats symbiotiques sur les marchés étrangers : le cas du portage commercial Veille stratégique et partenariats symbiotiques sur les marchés étrangers : le cas du portage commercial par Bueno Merino Pascale, Grandval Samuel
"A travers l’exemple du portage commercial, le papier insiste sur le rôle de la coopération inter-entreprises dans l’acquisition d’informations spécifiques à un marché étranger. Il montre également l’importance de la veille stratégique dans la découverte d’opportunités commerciales et de la constitution d’un excédent de ressources partenariales afin de faciliter le passage de l’information à l’action."

La pratique de l’intelligence économique dans les grandes entreprises : voyage au cœur d’un système non univoque La pratique de l’intelligence économique dans les grandes entreprises : voyage au cœur d’un système non univoque par El Mabrouki Nabil Mohamed
"Cette recherche a pour objectif de comprendre la pratique de l’intelligence économique dans les grandes entreprises. Un état de l’art permet de définir les différents rôles que joue l’intelligence économique. Ces rôles sont ensuite mis en perspective avec le modèle des modes d’interprétation de Daft et Weick (1984). Cette mise en perspective constitue le cadre conceptuel de la recherche."

Veille stratégique en entreprise multinationale : une étude de cas auprès de la deutsche telekom ag Veille stratégique en entreprise multinationale : une étude de cas auprès de la deutsche telekom ag par Rohrbeck René
"Dans un environnement concurrentiel et en forte évolution technologique les grandes entreprises doivent réagir en temps réel pour s’imposer face à des concurrents petits et flexibles. La veille technologique propose des méthodes, des outils, des procédures et des formes d’organisation, qui permettent aux grandes entreprises, à partir de signaux faibles d’identifier et de traiter les opportunités et les risques."

Coopétition et intelligence économique : une étude empirique dans les industries de haute technologie en europe Coopétition et intelligence économique : une étude empirique dans les industries de haute technologie en europe par Salvetat David, Le Roy Frédéric
"Outil défensif et offensif, l’Intelligence Économique (IE) s’inscrit traditionnellement dans une conception agressive des relations entre rivaux. Or, les comportements de rivalité purs deviennent de moins en moins fréquents, pour céder la place à des comportements de « coopétition » qui mixent la compétition et la coopération."

La polyvalence stratégique de l’intelligence économique en question : une lecture selon l’approche basée sur les ressources La polyvalence stratégique de l’intelligence économique en question : une lecture selon l’approche basée sur les ressources par Sarlandie de la Robertie Catherine, Lebrument Norbert
"L’objectif de cet article est d’exposer les enjeux d’une lecture de l’intelligence économique par le biais de l’approche basée sur les ressources afin, d’une part, de déterminer le type de paradigme stratégique dont est porteuse cette démarche, et, d’autre part, d’interroger ses limites en termes de polyvalence stratégique."

PS : Les abstracts sont tirés du site officiel AIMS 2007. Merci à Clément de m’avoir fait passer l’information

Aucun commentaire pour le moment.

Laisser une réponse