Captage et traitement des signaux faibles

Une petite brêve pour vous proposer à la lecture l’article publié dans les "Cahiers de la Recherche", par Olivier Mevel et Philippe Abgrall et intitulé : Management de l’information dans l’organisation. Une approche nouvelle de la veille informationnelle fondée sur le captage et le traitement des signaux faibles.

Résumé :

Cet article propose une approche de la veille informationnelle permettant d’envisager la construction d’ un outil de captage, de traitement et d’analyse des signaux faibles. Y sont abordés les premiers éléments de la démarche visant à construire in vitro un outil de captage et de traitement des signaux faibles, notamment en revisitant la théorie, qui n’est ici envisagée que comme le résultat de recherches relativement aux questions que se sont posés les praticiens, théoriciens et autres experts du domaine à propos des différents paradigmes
informationnels mis en jeu dans les organisations.

L’apport d’autres champs disciplinaires, par la force du jeu des comparaisons et des analogies, a permis de déterminer, de façon conceptuelle tout d’abord et pratique ensuite, les contours d’un dispositif empirique de management de l’information à haute valeur ajoutée édifié au sein d’un espace numérique d’échange (ENE) favorisant le captage, le traitement et l’analyse collective des signaux faibles.

Contrairement aux dispositifs existants qui dédient spécifiquement des acteurs à la veille stratégique, nous considérons que chaque acteur, quelque qu’il soit doit, fait partie du système de veille informationnelle. Le dispositif de captage des signaux faibles est ici envisagé comme un outil d’agglomération de l’information à haute valeur ajoutée au service du management.

Les éléments constitutifs d’une démarche exploratoire sont ici décrits du point de
vue du rôle des acteurs (front office), de la constitution d’un espace de communication dénommé espace numérique d’eacute;change (middle office) et du choix d’un fédérateur responsable de la régulation du dispositif (back office). Le fonctionnement et le protocole d’expérimentation empirique de l’outil de veille sont abordés dans un dernier point.

Mots clés : Intelligence Economique, Veille Stratégique, Veille informationnelle, Signaux Faibles, Système d’Information, Espace Numérique d’Echange.

Merci encore à Deanie!

Aucun commentaire pour le moment.

Laisser une réponse