Intelligence économique et veille concurrentielle

Un article un peu ancien de Donna Gunter, propose une check list de 10 choses que vous pouvez faire pour améliorer votre veille concurrentielle sur Internet. Et j’ai trouvé cela intéressant car nombre de ces trucs sont de ceux que j’utilise particulièrement pour le positionnement sur Internet en terme de référencement naturel (communément appelé SEO alias Search Engine Optimisation).

Donc voilà une traduction des 10 points qu’elle propose d’exploiter :

  1. Faites le points sur les concurrents que vous avez déjà identifié et listez leurs sites webs.
  2. Compilez les mots clés que vous pensez pouvoir être utilisés par vos utilisateurs pour vous trouver ou plutôt pour trouver les produits que vous vendez ou les services que vous proposez. Effectuez en éventuellement une déclinaison par zone géographique selon votre zone de chalandise.
  3. Injectez ces mots clés dans les moteurs de recherche généralistes. En listant les 10 premiers résultats de chacune de ces requêtes vous devriez assez aisément déterminer quels concurrents sont positionnés sur le même secteur d’activité, ou sur les mêmes produits. En effectuant la déclinaison géographique vous devriez aussi voire apparaître des concurrents locaux. N’hésitez pas à inclure dans ces résultats les liens sponsorisés. Si un quelqu’un est prêt à payer pour acquérir des mots clés qui  correspondent à vos produits c’est bien évidemment un concurrent potentiel.
  4. Visitez les sites de vos concurrents et analysez leurs offres. Résumez leurs offres produits ou services. Essayez de déterminer les forces et les faiblesses de vos concurrents sur votre marché cible.
  5. Créez des tableaux de bords de suivi de vos concurrents et des feuilles de données détaillées que vous mettrez régulièrement à jour. Comparez ainsi les évolutions des concurrents entre eux et par rapport à vous.
  6. Utilisez Alexa et Page Rank pour déterminer la  notoriété des sites concurrents. En plus de vous permettre d’identifier les vartiations de trafic sur chacun des sites, cela vous permettra via Alexa d’identifier dles sites d’un même concurrent. Ces données de notoriété web peuvent aussi être intéressantes pour la réalisation d’alliances via la mise en place d’échanges de liens.
  7. Analysez leurs sites webs en détails. Le site FreeWebSubmission propose de nombreux outils en ligne tels que un analyseur de page web et un vérificateur de popularité via l’analyse des liens entrants.
  8. Trackez vos concurrentsavec des alertes qu’il s’agisse de Google alerts, de Yahoo alerts ou bien encore des flux RSS pouvant être générés via Google Blog Search. Dans les mots clés mettez aussi bien le nom de l’entreprise, de ses dirigeants, que de ses produits.
  9. Faites du shopping chez vos concurrents. Achetez les produits majeurs de vos concurrents avec lesquels vous êtes en concurrence. Abonnez vous à leur mailing list ainsi qu’à leurs pubs papiers et toute autre publication en ligne ou hors ligne qu’ils pourraient être amenés à diffuser.
  10. Visitez les sites webs de vos 5 concurrents principaux mensuellement…voire plus… Faites le à la main ou plutôt avec un logiciel de veille sur Internet si vous en avez un sous la main.

Alors certes cet article ne vas pas révolutionner la veille concurrentielle sur Internet, mais si tous ceux qui font de la veille exploitez déjà ces quelques pistes, ce serait un bon point de départ.
NB : en italique quelques ajouts mineurs de ma part.

Aucun commentaire pour le moment.

Laisser une réponse