Présentation d’Ami Opinion Tracker

Lundi 7 avril 2008, Ami Software présentait son logiciel / sa solution Ami Opinion Tracker, s’appuyant en gros sur sa solution Ami Enterprise Intelligence mais avec une interface et des rapports orientés veille image.

Pendant à peu près une heure trente, Ami nous a présenté les différents aspects de sa solution et les enjeux de la veille image.

Vous trouverez ci-après quelques notes réalisées à la volée pas forcément super structurées et prises sur un coin de genou.

La première présentation a été animée par Alain Beauvieux et présentait ce que sont les blogs et l’intérêt de faire de la veille sur les blogs.

  • « Les blogs ? Les palabres sur Internet ? C’est un phénomène de mode qui ne durera pas. » (entendu endébut 2007 dans la bouche d’une directrice communication d’un grand groupe.)
  • What is Web 2.0 ?(Tim O’Reilly – 09/30/2005) : pose les bases du web 2 et des blogs (cf la toile de 1 à 3 – Le Monde – Vers l’Internet à tout faire par Vinton Cerf, pionnier du Web et expert chez Google – 5 avril 2008)
  • Puis vint Wikipedia (Faut-il brûler Wikipédia ? Article paru dans l’édition « Le Monde » du 16 mars 2008
  • Statistiques CSA
Utilise le e-commerce Créateurs de blogs Ecoutent podcasts Chats et forums
18 à 35 ans 51 % 34% 39 % 68 %
+18 ans 33 % 7 % 13 % 29 %
  • Des meneurs…
Mass market Suiveurs Early adopters
18 à 35 ans 27 % 23 % 50 %
+18 ans 45 % 31 % 24 %

  • Veulent être en conversation avec la marque
Pas du tout important Plutôt pas important Plutôt important Très important
1 % 10 % 63 % 26 %
11 % 89 %


Toutes les statistiques ci-dessus sont tirées d’une étude CSA 2006-2007

  • Qu’est ce que l’Intelligence d’Entreprise ?

– Accroitre son périmètre informationnel
– Valoriser les connaissances acquises

Ami ne change pas de métier (qui est l’enterprise search et la fourniture de plateforme de veille et d’IE.)

  • Le métier d’Ami :

Collecter l’information : de sites d’entreprise, d’institutions professionnelles, ressources internes, législative.
Des milliers d’informations circulent sur le réseau. L’important est de rechercher, suivre, analyser celles qui sont essentielles pour votre entreprise.
cf La Tribune « 14/09/2006 » : Les blogs offrent une richesse incommensurable. Observer (ce qui se dit sur le Web) plutôt qu’interroger (études, sondages…)

  • Ami Opinion Tracker

Permet de suivre et analyser les opinions publiques sur Internet.
Il permet une approche industrielle de la veille d’opinion. La dimension de l’analyse du discours sur Internet ne fait pas partie du métier d’Ami. Dans cette logique Ami s’est associé ou a créé des partenariats avec des institutions de sondages et d’études ou des Grands Groupes qui réalisaient déja de la veille image (Repères – LH2 – CSA – Occurrence – CRM Metrix – Ifop – Les haras internationaux – Coty – Danone – Bonnie & Clyde).

A voir l’ouvrage « Marketing is Dead » par François Laurent, Vice Président de l’Adetem Le marketing 2.0.

Présentation Eric Fourboul et François Laurent

Ami Opinion Tacker : un outil pour le travail quotidien de l’analyste et du chargé d’études.

Lors de la première partie François Laurent et Eric Fourboul ont développé des cas concrets d’études qu’ils ont travaillé à l’aide de Ami Opinion Tracker.

1er exemple : l’Asus eePC : beaucoup d’articles sur les blogs. Presse Citron, le journal du geek,… Test pour décortiquer avec Ami Opinion Tracker : collecte des billets / articles et identification des sources. Celui qui en parlait le plus : « Presse Citron ». Comparatif mené sur les concepts. (graphique avec « bulles de concepts » : clusterisation des résultats avec bulles des différentes tailles sur axes des abscisses temporel : …sans screenshot c’est moins parlant mais il était vraiment impossible de prendre des photos correctes.)

Mise en avant de l’aide à la lecture proposée par AOT : surlignement du contenu, des clusters et des mots de recherche.

Visualisation par nuage de tags. L’étude du cas a dégagé un buzz positif et un buzz négatif lié au mode de commercialisation par SFR (commercialisation liée à l’achat d’un abonnement 3G.)
Mise en évidence aussi de la problématique de la perception féminine du produit qui trouve l’eePC très « fashion », plus que le Mac Book Air.

Problématique : Qui faut-il écouter ? Les blogs ont-ils tous le même poids ? Suffit-t’il d’écouter les blogs d’autorité ?

On peut dégager les notions de notoriété d’un blog (combien de fois est-il repris dans la blogosphère voire sur Internet et son autorité sur un sujet précis…)

2ème exemple pris sur Windows Vista :
à la commercialisation beaucoup de blogs influents reprennent le sujet et parlent en bien de Windows Vista. Après plusieurs mois / un an on voit apparaître des blogs dissidents faisant partie de la long tail : des blogs à petite audience mais spécialisés sur le sujet avec un potentiel de nuisance pouvant être important malgrés l’atomisation des critiques.

La travail de définition des sources est important : il faut considérer les blogs d’autorité mais aussi ceux à moindre audience faisant partie de la long tail, les lieux d’expression (forums), les réseaux sociaux, mais aussi la PQR et PQN en ligne.

3ème exemple : la Société Générale.
Un cas complexe. 670 billets / articles entre le 24/01/08 et le 13/02/08
3 périodes :

  1. le scandale de l’argent perdu / détourné
  2. l’audition de Kerviel et le scandale du maintien de Bouton à son poste
  3. Tassement de l’affaire

Histoire difficile à raconter : clusterisation complexe et atomisé, plein de petites histoires.

4ème exemple : le cas Montcuq + Monopoly des villes

Explication de l’Ami Rank : indice synthétique entre popularité héritée du Page Rank et autorité.

Présentation d’un Tableau de Bord : principalement des analyses volumétriques. Analyses dynamiquement mises à jour ou figées.

3ème présentation : Vos consommateurs veulent participer : écoutez les
Par Thierry Maillet Fondateur de Marketing Intelligence.

NDLR : Quelques idées prises à la volée… J’avoue avoir été peu inspiré par le discours…

Il faut aller vite pour travailler et pour ça il faut écouter ses consommateurs clients / prospects qui peuvent vous fournir des idées gratuitement [sic].
Il faut s’appuyer sur l’intelligence collective qui est désormais possible grâce aux blogs et autres outils de publication collaborative.
Les gens doivent travailler autrement et pas en séquentiel et cumulatif

Voilà et après tout ça une coupe de champagne bien mérité et quelques discussions intéressantes. J’ai aussi essayé d’avoir quelques éclaircissements sur la façon dont été traitée la notion d’autorité dans Ami Opinion Tracker mais étant donné que je pense avoir une vision trop partielle je préfère m’abstenir de commentaires.

Si je peux me permettre enfin un commentaire personnel (ah…ben je peux…je suis sur mon blog…) ce serait pas mal qu’Ami travaille le design de ses graphiques. Pour un tableau de bord les visuels ne sont vraiment pas super léchés.

Les documents relatifs à la plateforme Ami Opinion Tracker sont disponibles sur le site d’Ami Software.

Vous pouvez aussi voir les billets d’Aref sur son blog.

Aucun commentaire pour le moment.

Laisser une réponse