Global Internet Freedom and Freedom Stick

En ces moments où le bon peuple mondial se nourrit de pains et de jeux et s’autosatisfait d’un chauvinimisme souvent primaire grâce au flambeau porté bien haut par ses athlètes, il me semble bon de rappeler que certains oeuvrent pour un monde dans lequel le droit d’expression et le devoir d’information puissent s’exercer.

Ainsi le GIFC alias Global Internet Freedom Consortium rappelle qu’il existe certains moyens pour contourner censures, surveillance et autres mesures dissuasives ou répressives visant à étouffer toute voix un peu trop discordante.

Le GIFC propose donc une liste non exhaustive de ces logiciels permettant de se dissimuler et de se protéger.

Je vous parlais pour ma part il y a un certain temps déjà de Torpark qui permet de dissimuler son IP en s’appuyant sur un réseau en oignon de relais d’IP et qui en plus a l’avantage de s’installer sur une simple clé USB.

Je vous avais aussi parlé de Psiphon, un peu dans la même veine, et qui a obtenu par ailleurs le "Grand Prix du Netxplorateur 2008" comme vient nous le rappeler Neteco.

Le GIFC, rallonge un peu la liste avec d’autres logiciels permettant de dissimuler son IP et d’encrypter les données transitant (GTunnel et FirePhoenix), d’autres permettant d’accéder à tous les sites que vous souhaitez où que vous soyez (UltraSurf et FreeGate) et enfin un dernier permettant de faire une peu tout ça mais avec une spécificité, il accepte la plupart des protocoles Internet : GPass… Allez savoir pourquoi mais GPass est pas mal utilisée en Chine.

On appréciera aussi la démarche d’un des plus grands groupes de hackers, le Chaos Computer Club, qui propose à tous les journalistes et athlètes se rendant en Chine une clé USB, the Freedom Stick, dont l’image embarque Psiphon afin qu’ils puissent dire ce qui leur plait et voir ce qui les intéressent! :)

Pour aller plus loin :

Via Neteco pour la partie sur le GIFC et via Korben pour la Feedom Stick

Et pour conclure, certaines images valent mieux que les mots.

Aucun commentaire pour le moment.

Laisser une réponse