Tracer, trace les copier-coller

Le web 2 c’est bien, tout le monde s’aime, et tout le monde se cite, se cocite, se retweete. Mais ça c’est pour les gens bien. Parce que le Web 2 c’est aussi tout un tas de petits malins qui développent des générateurs de sites basés sur le copier-coller sauvage des flux RSS ne tronquant pas les articlicles dans un seul et unique but, générer du trafic pour avoir des retombées adwords.

Et il faut l’avouer, pour la plupart de ceux qui font cela ça fonctionne, même si Google sanctionne désormais ce type de site en les handicapant au niveau du classement de pertinence.

Tracer est un petit service tout simple, qui existe depuis plusieurs mois déjà et qui permet, lors de tout copier coller, d’intégrer au dit texte un lien hypertexte vers l’article original…pour les distraits.

Bon alors certes, le "distrait" en question peut supprimer le lien ou bloquer les fonctionnalités de Tracer, mais bon là il ne pourra plus dire qu’il est distrait.

Le service offre aux utilisateurs un tableau de bord qui leur permet de suivre l’activité de ces copier collers justement.

Temps de mise en place création de compte compris : 3 minutes et 30 secondes.

A destination de tous les webmasters / blogueurs qui en ont juste marre de se faire ponctionner leur travail sans même le minimum de décence qui veut que l’auteur soit cité.

Autres solutions de surveillance du plagiat :

  • Compilatio.net, service en ligne de détection de plagiat
  • CopyTracker, un logciciel gratuit open source développé par l’Ecole Centrale de Lille
  • Et le petit nouveau qui d’ailleurs ne fait pas que de la détection de plagiat de texte, Keep Alert.

Info sur Tracer trouvé sur TechItsWay, "Tracer, un moyen de faire reconnaître vos infos sur internet" – 20 février 2009.

Une réponse à “Tracer, trace les copier-coller”

  1. Noamwak 23 juillet 2009 à 12 h 29 min #

    Le problème auquel on fait ici allusion est le plagiat! Ca a toujours existé et je crains que ça ne cessera pas de si tôt… Et c’est d’autant plus facile maintenant, avec les flux rss, d’intégrer sur son site Internet les articles d’autres personnes… Concrètement,toutest question de l’honnêteté et la bienséance des gens… On n’est pas sorti de l’auberge!

Laisser une réponse