Synthesio s’envole vers l’e-reputation

Syntesio, solution de veille image et d'e-reputationLa première fois que j’en parlais c’était en décembre 2006. Soit déjà trois ans. C’est beaucoup à l’échelle du web, mais si j’en juge par la travail accompli pendant ce temps et au chemin parcouru, on se dit que chez Synthesio ils doivent pas dormir beaucoup…

A l’époque Synthesio indexait 18 500 sources, deux ans plus tard c’était 100 000 sources qui composaient le corpus documentaires, et aujourd’hui ils en sont à 400 000 dans 145 pays.

Et cela ne constitue qu’une petite part, et selon moi pas la plus importante, des évolutons de Synthesio.

Mais revenons sur Synthesio plus dans le détail.

Le 16 décembre, j’ai donc été reçu par Thibault Hanin, qui m’a consacré un long moment pour me présenter les solutions de Synthesio, leurs évolutions, le tout autour d’un ordinateur et d’une bonne tasse de café.

Le coeur de métier de Synthesio aujourd’hui c’est l’e-reputation. Bien que leurs offres initiales en 2006 / 2007 étaient beaucoup plus orientées vers la veille stratégique et sur le "custom search", ils ont amorcé un recentrage de leur offre.

Les clients de Synthesio sont de deux principaux types :

  • l’annonceur (l’entreprise qui communique en somme)
  • Les agences de communication à qui Synthesio propose son offre

Leur produit phare c’est un dashboard, mais attention Dashboard avec un grand D. Parceque dans ceux qui disent faire des Dashboards sur mesure y a ceux qui le disent et y a ceux qui proposent un dashboard avec 30 widgets/indicateurs métiers différents ainsi que des indicateurs par type de média que vous intégrez et choisissez par simple drag & drop en fonction de vos besoins.

Ce produit, et cettte partie là de l’activité, représente 80 % de l’activité globale de Synthesio. Une part trés importante donc qui montre aussi l’engouement pour ce genre de solutions.

En dehors de cette offre e-reputation, Synthesio propose également des offres verticalisées :

– "Hospitality" dédié aux métiers de l’hôtellerie, solution construite historiquement avec le groupe Accor, et qui fait un focus sur l’e-reputation des différentes chaînes d’hôtels en proposant également des indicateurs spécifiques.

– "Sport Track" offre créée en partenariat avec TNS Sport et dédiée à l’étude des retombées des campagnes de sponsoring / mécénat dans le domaine sportif. En plus du contenu intégral des retombées, Synthesio propose également le calcul de la valorisation en équivalent publicitaire sur la base des tarifs régie qu’ils ont intégrés et qu’ils mettent à jour dans leur base de données. Sur cette partie de son offre, Synthesio compte par exemple des clients comme Foncia sur l’événement du Vendée Globe, mais aussi le Tour de France, et l’Open Gaz de France.

– "Intelligence", l’offre de services plutôt dédiée aux veilleurs, cellules de veille stratégique et d’intelligence économique, Knowledge managers ou Information Officers. Offre sur laquelle je m’attarderai peu dans ce billet puisqu’elle n’est pas forcément représentative de l’activité de Synthesio. Et surtout que nous ne nous sommes pas attardé dessus avec Thibault.

– Et donc l’offre Agency, offre e-reputation destinée aux agences qui souhaitent bénéficier des services de Synthesio et de leur dashboard pour le proposer à leur client en complément de leurs prestations agences de recommandations et d’actions de communication.

Revenons donc sur l’offre e-reputation et donc principalement sur la partie visible pour le client : le Dashboard.

Le tableau de bord comporte plusieurs parties.

L’une d’entre elle est consacrée aux verbatims et permet d’accéder à l’ensemble des articles relatifs à la marque et aux produits. Chacun de ces articles a fait l’objet d’une qualification précise (langue, type de sources, date, tonalité pour la marque, …)

Ces articles sont tirées des 400 000 sources indexées quotidiennement par Synthesio. Ces sources comportent également des sources en chinois, en japonais, russe, … Le sourcing est donc effecuté réellement sur un périmètre international.

En ce qui concerne la qualification des articles, étant donné qu’une intervention humaine demeure nécessaire, Synthesio dispose de chargés de dossier pour réaliser l’analyse de tonalité par exemple.

La technologie développée par Synthesion intègre un outil de clusterisation automatique qui permet de regrouper les conversations d’un même sujet de forum ou les commentaires d’un billet de blog et les retombées presse relatifs à un même sujet.

Tous les verbatims sont exportables ainsi que toutes leurs metatags au format Excel ce qui permet d’envisager des traitement complémentaires avec d’autres solutions de text mining par exemple.

Exemple de l'onglet Verbatims sur Synthesio - solution d'e-reputation
Exemple de l’onglet Verbatims sous Synthesio qui permet d’accéder à l’intégralité des articles et billets collectés et de filtrer en fonction des critères d’indexation des sources et des documents.

Le dashboard propose d’autres onglets par type d’analyse : Analysis, topics, sentiment, communities, tag cloud.

La répartition de tous les articles identifiés à l’intérieur des différentes segmentation est automatique à l’exception de l’onglet Sentiment pour lequel ce sont des personnes qui qualifient les articles en positifs, négatifs ou neutre.

Le credo de Synthesio c’est d’automatiser tout ce qui peut être parfaitement réalisé par un ordinateur et pour le reste d’avoir recours à l’oeil humain.

Ci-après quelques screenshots de l’interface :

 

Onglet Analysis sur Synthesio - solution d'e-reputation
Analysis : sur cette vue on accède aux graphes de répartition des documents par zone géographique et par thématique / Sous thématiques. Tous les graphes sont cliquables et pointent vers l’index et les verbatims des documents concernés. Les sous thématiques (ici noms des véhicules font l’objet de mini-thésaurus pour être regroupés et identifiés automatiquement.)

Onglet Analysis de Synthesio - solution d'e-reputation : répartition apr type de média et identification des influenceurs
Analysis : identification des influenceurs et de la répartition par type de médias (mainstream media, blogs, forums, TV,…)

Communities : visualisation ds communautés d'influence sur Synthesio, solution d'e-reputation.
L’onglet Communities de Synthesio permet d’afficher les médias les plus influentsen fonction de leur communauté principale d’appartenance. Cette approche permet d’identifier les influenceurs par thématique et permet de cibler ainsi au mieux sa communication en fonction des messages à faire passer (écologie pour la communauté environnement dans le secteur automobile par exemple). Le clic sur un média en particulier donne accès à unf fiche détaillée (voir ci-dessous)

Vue source : inbound et outbounds links et type de media - Synthjesio, solution d'e-reputation
La vue par source permet de connaître pour chacune d’entre elles les liens entrants et sortants afin de de déterminer son périmètre d’influence. Sur le schéma ci-dessus la source est clairement influenceuse car on la cite et d’autres médias du secteur y font souvent référence.

Pour chacune de ces vues sources, toujours le même principe, vous accédez directement au corpus :

Focus source - Synthesio - solution d'e-reputation

Tonalité des articels - Synthesio, solution d'e-reputation
Le graphe de la répartition par sous thématique et tonalité repose sur une qualification humaine des articles. Un même article qui comporte par exemple un passage positif sur un modèle et un passage négatif sur un autre modèle de véhicule de la même marque sera qualifiié sur les deux aspects.

Vue topics et tonality - Synthesio, solution d'e-reputation
La vue Topics permet d’avoir une vision synthétique de la tonalité par sous thématique et thématique mais également de la volumétrie.

Un dessin vaut mieux qu’un long discours, donc sur la partie ergonomie et possibilités j’espère que ces quelques screenshots vous auront parlé, toutefois, je vous conseille vivement de solliciter une démo ou un complément d’information car l’ergonomie et la prise en main est assez bluffante de simplicité et se fait trés naturellement.

D’autres points sont à retenir. Malgré le nombre de sources trés important dont dispose Synthesio (par disposer j’entends par là : extraction correcte et exploitable du contenu et / ou des commentaires, qualification fine des sources), en fonction du projet client ils peuvent intégrer d’autres sources selon les besoins : sources métiers incontournables ou nouvelles zones géographiques.

Cela explique qu’en contion des projets, et en toute transparence, la mise en production peut aller de 1 jours à 1 mois, pire des cas lorsqu’il faut compléter avec des sources non paramétrées. Dans certains cas, Synthesio peut même vous accompagner sur la mise en place d’une cellule de veille pour une war room dans le cas d’une communication de crise et répondre en 1 h.

En dehors de l’offre présentée ci-dessus, Synthesio propose donc "Via Agency", une offre à destination des agences pour leurs clients. Je n’ai pas de screenshots à vous proposer mais pour avoir vu le back office et le "bon de commande" de nouveaux dashboards, je pense que la flexibilité proposée est tout à fait en adéquation avec la cible "Agences / Comm".

En gros, les agences peuvent disposer d’un espace gratuit qui leur permet sans débourser un centime d’avoir accès à la base de données du corpus de Synthesio et re requêter pour, par exemple, obtenir des premiers indicateurs sur une comparaison entre marques. Idéal pour faire un pitch en avant vente.

Une fois les contrats signés, elles peuvent commander leurs dashboards sur mesure pour leurs clients avec là encore une mise en place qui peut être extrèmement rapide.

Par ailleurs, les études demandées peuvent être rétroactives et démarrer à l’instant t-1.

Côté chiffres :

  • Synthesio c’est 18 personnes à temps plein
  • 30 clients actifs
  • Un taux de croissance de 100 % par an entre 2008 / 2009 et la même chose prévue pour 2009 / 2010.
  • 20 % du chiffre d’affaires réalisé à l’international
  • Une société rentable et autofinancée depuis 2008 !
  • 400 000 sources toutes paramétrées et maitrisées en interne.

Côté tarifs (vous l’aurez compris s’il y a intervention humaine cela reste variable en fonction de la marque mais) pour que vous ayez un ordre d’idées.

  • Pour une "petite marque" avec peu d’activité médiatque et sur un pays on va tourner entre 5 à 6 000 euros / an.
  • Pour les grandes marques sur une couverture internationale, il faudra compter entre 50 et 100 000 euros
  • Pour les agences, ces dernières peuvent décider de prendre en charge la qualification humaine de la tonalité en dasn ce cas là pourront disposer de la technologie Synthesio et d’un dasboard sur mesure pour 5 000 à 6 000 € / an.

Délais de mise en place :

  • De 1 jours à 1 mois avec antériorité possible

Un petit focus pour conclure sur le Synthesio Rank

Thibault m’a gentiment briefé longuement sur les indicateurs, et pour cause, il sait que c’est un sujet qui me tient à coeur. Donc eux aussi disposent du Synthesio Rank. Kézako?

Tout d’abord il y a deux Synthesio Rank. L’un pour l’article et l’autre pour la source.

Celui pour l’article est calculé en fonction de sa centralité (dédié ou pas à la marque à un produit) et du nombre de reprises (commentaires, réponse à un thread dans un forum, nombre de reprises d’un article de presse)

Le Synthesio Rank du site est un indice synthétique qui tient compte du nombre de liens entrants vers cette source (nombre de liens entrants à l’intérieur du corpus de Synthesion et donc ce n’est pas une commande Yahoo ou Google…), du Page Rank de la Homepage du site, du type de média et de sa fréquence de publication, et pour finir, certaines sources disposent d’un bonus lorsque l’on dispose de leur audience Nielsen NetRatings.

Le Synthesio Rank d’un site est remis à jour tous les 3 mois et celui d’un contenu quasiment en temsp réel en fonction des nouveaux docuemnts intégrant le corpus.

C’est grâce à ces indicateurs que Synthesio propsose donc cette notion d’influenceurs. Cela permet également à Syntesio, pour les marques à trés forte exposition, de raisonner sur des logiques d’échantillonage et non pas de faire de l’"exhaustivité". Hé oui… Pour revenir aux fondamentaux finalement… Quel est l’intérêt de comptabiliser des contenus qui ne seront jamais vus par personne…

En conclusion :

Je ne peux que vous inviter à solliciter leurs équipes pour tester leurs solutions, et au moins pour avoir une démonstration. C’est, j’en suis persuadé, une trés bonne solution qui vous permettra de suive correctement et surtout assez simplement votre réputation en ligne.

Côté équipe, Synthesio reste une PME : des personnes au service de leurs clients, qui ne comptent pas leurs heures, qui ne sont pas rigides et sont à l’écoute de leurs retours clients (dans la limite bien évidememnt de la contrainte qui est de faire évoluer sa solution de façon cohérente pour tous ses clients), et une réactivité à toute épreuve.

Vous pouvez également les suivre sur Twitter : Thibault (tibo55555) et Michelle et le compte corporate. Ils tiennent également un blog de qualité.

Le mot de la fin pour Michelle, dont la vidéo m’a vraiment plue!

Ca s’appelle "Why to measure Social Media" et c’est sur le blog Observing Participant starring Michelle.

PS : et si l’article vous semble un peu trop flatteur, sachez qu’il est honnête. LA seule chose que j’ai touché et que j’ai pour la rédaction de cet article c’est :

6 Réponses à “Synthesio s’envole vers l’e-reputation”

  1. Synthesio 22 décembre 2009 à 1 h 08 min #

    Bonjour, C’est un vrai plaisir de voir cet article qui explique notre offre dans le meilleur détail que j’ai déjà vu. La qualification humaine des articles reste un aspect central de notre offre ainsi que nos capacités multilinguistiques et les dashboards sur mesure. J’offre mon adresse e-mail pour ceux qui auront des questions supplémentaires: michelle(.)chmielewski(@)synthesio(.)fr. Merci encore, Frédéric; je suis contente de voir que tu as aussi ton mug à côté de toi maintenant! Michelle @Synthesio

  2. Gautier Barbe 22 décembre 2009 à 10 h 27 min #

    Moi aussi j’ai le mug Synthesio sur mon bureau ! 8)

  3. Dany Vilela 22 décembre 2009 à 10 h 31 min #

    Moi qui suis chargé de veille je ne connaissais pas du tout cette solution… Je vais y jeter un coup d’oeil… Est-il possible de la tester gratuitement pour le compte d’une entreprise?

  4. Frederic Martinet 22 décembre 2009 à 10 h 43 min #

    @Michelle : Ca m’a vraiment plu de pouvoir enfin voir tourner pleinement cette solution depuis le temps que je faisais le forcing auprès de Thibault ! @Gautier : Bon ce n’est quand meme pas mon prefre. Mes 2 mugs préférés sont des starbucks. Mais celui là valait bien la photo. Et que cela soit clair : un mug c’est trés loin de ce qu’il faut pour me corrompre et mériter un article comme ça quand je ne crois pas au produit :) @Dany : Je pense que Michelle sera ravi de répondre à tes questions et de t’aiguiller vers la bonne personne chez eux. Son email est en commentaire.

  5. Isabelle D 22 décembre 2009 à 19 h 47 min #

    Intéressant, ça me donne envie d’en savoir plus sur ce produit que je ne connaissais pas. Merci !

  6. Synthesio 22 décembre 2009 à 22 h 33 min #

    @Dany : En effet, je serai ravie de te répondre. On se suit sur Twitter, et je vais assurer que quelqu’un te contacte demain :) Michelle @Synthesio

Laisser une réponse