Au chômage mais en intelligence économique

C’est tout récent mais c’est une très bonne nouvelle pour tous ceux qui bossent dans l’intelligence économique puisque maintenant, lorsque vous serez au chômage, le Pôle Emploi sera à même de mettre un nom sur le métier que vous n’exercez plus ou que vous n’exercez pas encore mais que vous voulez exercer.

Depuis quelques mois maintenant, la nomenclature ROME a évolué et fais apparaître plusieurs métiers de l’intelligence économique et de la veille stratégique que vous retrouverez principalement dans les fiches métiers : M1402 Conseil en organisation et management d’entreprise et M1403 Études et prospectives socio-économiques. On y retrouvera entre autre les métiers d’analyste en intelligence économique, de consultant en intelligence économique, de responsable veille stratégique, responsable Knowledge Management.

Donc, maintenant, lorsque qu’un Conseiller Pôle Emploi vous demandera quel est votre job vous pourrez lui communiquer un de ces intitulés. Et comme vous bossez dans l’IE, quand il vous regardera l’oeil torve, mi interrogatif mi sceptique vous pourrez même lui donner le numéro de la nomenclature ROME à laquelle il peut se référer !

Pour consulter les fiches :

Bon, sans ironie ni humour noir, c’est tout de même un grand pas en avant, car cela devrait permettre également au Responsables RH de savoir également ce que vous faites, de positionner des grilles salariales un peu mieux, et d’y voir un peu plus clair sur ces métiers.

Remercions donc également tous ceux qui ont oeuvrés à cela dont le Groupe de Travail entreprises de l’IHEDN avec son document sur les métiers de l’intelligence économique, mais d’autres également (dont l’APEC qui était un peu plus avancé sur le sujet.)

Source de l’info : merci à une ancienne camarade de promo 2001 du DESS intelligence économique de Toulouse, qui ne bosse plus dans l’intelligence économique mais qui n’a pas perdu l’oeil.

Tags: , , , , , , , , , , , , , , ,

8 Réponses à “Au chômage mais en intelligence économique”

  1. Ben 19 février 2010 à 19 h 16 min #

    Ahahah ça c’est une bonne nouvelle car lors de mon inscription à l’anpe, on m’a sous-entendu que mon métier de veilleur n’était pas un vrai métier ! :( :(

  2. Mickey-Willis 25 février 2010 à 17 h 28 min #

    Bah j’ai eu affaire au pôle emploi pendant des mois, ce sont des assistés.. On m’avait casé à des réunions qui n’avait rien à voir avec ce que je voulais faire, ou d’autres inutiles. Mais d’après ce que j’ai pu voir et comprendre, ils font ça pour montrer à leurs supérieurs qu’ils casent des gens, qu’il les “aide” etc.. Ce n’est que de la poudre aux yeux le pole emploi, mais obligatoire pour toucher les aides. En tout cas, je n’ai pas trouvé mon taf grâce à eux, ils m’ont proposé un taf en 1 an :)

  3. Greg 26 février 2010 à 17 h 33 min #

    Évidemment que le PE ne va pas nous trouver du boulot, il n’en a pas les moyens. Mon expérience ne m’a montré que des gens débordés et qui avaient plus de soucis que moi. Je rigole qd je vois qq’un parler d'”assistés” et qui viens par la suite “toucher les aides “.

  4. Frederic Martinet 26 février 2010 à 18 h 36 min #

    @Mickey : Je suis en partie d’accord avec toi. Pour relativiser il est clair que l’intelligence économique et la veille ne font pas non plus partie des métiers hyper connus par la plupart des gens. Cela explique aussi que le Pole Emploi ne connaissent pas forcément le sujet. Concernant le nombre d’emplis, bcp d’offres passent par des sites spécialisés ou ne voient jamais le jour. Cela explique aussi le faible nombre qui arrivent au Pole Emploi. L’apparition de ce code ROME ne peut que favoriser les choses car beaucoup d’employeurs renoncaient aussi à passer par le pole emploi car ce dernier ne savait pas catégoriser leur besoin. JE n’ai aps non plus forcément rencontré que des gens compétents et en particulier celle en charge de mon dossier d’inscription était totalement incompétente au niveau administratif et au niveau renseignement. Elle m’a carrément dit des contre vérités. @Greg : Egalement d’accord en partie avec toi car il y a clairement eu suite à la fusion un grand foutoir désorganisé que les équipes rament encore à absorber. Le poids hiérarchique et institutionnel sur les salariés du Pôle Emploi, les objectifs de productivité ne facilitent clairement pas la qualité de leur travail. Toutefois, je tiens à préciser que toucher les assedics ce n’est pas une honte, c’est un droit. Pour cela nous cotisons tous… C’est donc un droit que la plupart d’entre nous paie chèrement pour la communauté mais également pour nous même le jour ou… Personnellement je ne considère pas abuser du système le jour où je me retrouve au chômage après avoir travaillé plus que mon compte pendant 10 ans… @vous : heureusement il y a aussi des gens très biens au Pôle Emploi qui font vraiment ce qu’ils peuvent y compris parfois quitte à se mettre des collègues à dos par ce qu’ils sont un peu trop zélés. PS : pour info c’est une amie du Pôle Emploi qui m’a passé l’info sur le code ROME.

  5. Arnaud VELTEN 8 mars 2010 à 19 h 34 min #

    sauf erreur les liens vers les fiches marchent plus :(

  6. Arnaud VELTEN 8 mars 2010 à 19 h 38 min #

    www2.pole-emploi.fr/rome/pdf/FEM_M1402.pdf www2.pole-emploi.fr/rome/pdf/FEM_M1403.pdf Je conseillerais presque de s les mettrent en local ^^

Trackbacks/Pingbacks

  1. » Au chômage mais en intelligence économique | Actulligence.com … | Information Mining R&D - 19 mai 2010

    […] the rest here: » Au chômage mais en intelligence économique | Actulligence.com … Share this […]

  2. Un chargé de veille au Veillelab Rhône-Alpes « Chronique d'un chargé de veille - 1 juillet 2010

    […] L’accueil réservé par Stéphanie Barthelemi, toute de rouge vêtue qui me reconnaît rapidement, est chaleureux. Je descends donc en sous-sol, où quelques veilleurs sont déjà en train de discuter. La rencontre rassemblera une quinzaine de personnes. Parmi elles, Marie Mulé, co-organisatrice de l’événement, que j’accapare de ma conversation. Il est vrai que nous avons de nombreux sujets de conversation communs : l’e-réputation, le marché de l’emploi sur le secteur de la Veille, le Salon I-Expo auquel j’étais présent, sans compter le 5e gala de l’Intelligence Economique…Une occasion aussi de la remercier pour tout le bien qu’apporte son blog à ceux qui recherchent stages ou postes fixes, tant la dispersion des offres ne facilite pas la veille, malgré l’émergence du métier, notamment auprès des institutionnels de la recherche d’emploi. […]

Laisser une réponse à Arnaud VELTEN