Alain Juillet entendu par les juges de l’affaire Clearstream

Alain Juillet, haut responsable de l’intelligence économique auprès du gouvernement, sous l’autorité du Premier ministre Dominique de Villepin, était entendu pour la première fois lundi par les juges chargés de l’affaire Clearstream, a-t-on appris de sources proches du dossier.

L’audition de M. Juillet par Jean-Marie d’Huy et Henri Pons a commencé à 14H30 au pôle financier du tribunal de Paris, selon ces mêmes sources.

Le bureau de M. Juillet au secrétariat général de la défense nationale (SGDN) où il assure ses fonctions de responsable de l’intelligence économique avait été perquisitionné le 30 mars 2006 par les deux magistrats.

Lors de cette perquisition, il leur avait affirmé "avoir détruit le dossier" portant sur cette affaire avant de revenir sur ses déclarations dans la presse fin mai.

"Ce que j’ai détruit, ce sont mes notes personnelles. Pas une pièce de je ne sais quel dossier", avait ainsi déclaré M. Juillet à Libération puis au Monde.

Il avait également affirmé au Monde s’être "saisi tout seul", pour justifier l’enquête qu’il avait entreprise, et "n’avoir jamais parlé de son enquête sur Clearstream avec Dominique de Villepin".

Alain Juillet a été directeur du renseignement extérieur à la DGSE de novembre 2002 à décembre 2003 avant de devenir le Monsieur "Intelligence économique" du gouvernement.

Source : Le Monde – Le 23 octobre 2006

Aucun commentaire pour le moment.

Laisser une réponse