Comment contourner la censure sur Internet : Psiphon

Alexandre publiait dernièrement un billet intéressant sur la censure mise en place par Google en Chine. L’occasion pour moi de raégir sur ce que je ne comprends pas… Pourquoi s’acharner sur Google (certes le blog d’Alexandre et des Googlinsiders ne parle que de Google mais tout de même…) alors que bien évidemment Yahoo et MSN ne se sont pas génés et ont eu bien moins d’hésitations pour censurer de nombreuses pages webs chinoises et se positionner ainsi comme des concurrents potentiels de Baidu.

Mais ce n’est pas l’objet de mon billet et je laisse à d’autres le soin de développer ce qui ressemble quand même toutefois à une manipulation médiatique orchestrée ou pas. A moins que le dicton de Google – Don’t be evil – se soit chargé tout seul delui faire grand mal.

Ce qui va m’intéresser ce soir c’est principalement les moyens de contourner cette censure.

Le Monde revient ainsi sur l’initiative Psiphon, logiciel open source développé par des universitaires canadiens, anglais, américains. Psiphon est un simple petit programme qui se charge d’établir un VPN (Virtual Private Network) entre l’internaute en zone censurée (Chine ou autre) et un serveur web relais se situant en zone non censurée.  Psiphon est tout simplement téléchargeable ici et vous permettra de surfer, alimenter votre blog, administrer votre forum sans aucun frein gouvernemental. La confidentialité de vos données est assurée par un cryptage SSL.

Je ne lis pas le chinois malheureusement mais visiblement en quelques jours Psiphon est devenu particulièrement populaire en Chine…

Torpak proposait déja à peu près ce genre de services à partir d’une simple clé USB à part que la vitesse était relativement catastrophique – digne d’une connexion RTC 56 kbps – selon de nombreux utilisateurs.

Bon surf!

Aucun commentaire pour le moment.

Laisser une réponse