Comment choisir le bon outil ?

sous entendu, il va de soit, de veille…

Voilà bien trop longtemps que je délaisse ce blogue ou ne pubblie que trop épisodiquement. La rédaction d’articles dans la presse spécialisée, un changement d’activité professionnelle, des changements climatiques à affronter, … bref, tout cela fait que, honte à moi, je te délaisse, ô Toi, Lecteur assidu.

En bon économiste que je suis je vais donc essayer d’optimiser mon temps de travail et je vous livre donc cet article intitulé "Comment choisir un bon outil?" publié dans Regards sur l’Intelligence Economique (alias RIE pour les intimes) n°29 du mois de juin et distribué par ailleurs sur i-Expo édition 2009.

Dans cet article je livre une approche de l’analyse du besoin basée sur l’utilisation des interrogations essentielles et systématiques et tirée de la méthode QQOQCCP – Qui, Quoi, Où, Quand, Comment, Combien, Pourquoi.

Cette méthode utilisée largement dans le domaine de la qualité mais également dans les phases amont des projets en systèmes d’information peut donc être appliquée à l’analyse du besoin permettant de conduire à la construction d’un cahier des charges et peut être aussi utilisée afin de gérer le projet de déploiement du dispositif de veille retenu.

Dans la deuxième partie de cet article on trouvera aussi deux ou trois conseils à l’usage de l’apprenti rédacteur de cahier des charges en dispositif de veille tels que :

  • Pensez à lottir votre marché à partir du moment où vous souhaitez des fonctionnalités dont vous savez – ou tout du moins devriez savoir – qu’elles sont rarement proposées par un même éditeur.
  • N’exigez pas de vos concurrents qu’ils répndent à tous les critères en leur disant que sinon leur offre ne sera pas étudiée : c’est inutile et surtout cela amène les candidats à dissimuler leurs carences par rapport à vos besoins.
  • Priorisez vos besoins et ne fermez pas la porte aux réponses conjointes. Quoiqu’un peu plus embêtantes à gérer elles peuvent souvent s’avérer riches.
  • Il n’y a pas de formule idéale entre SaaS et hébergée chez le client. Cela dépend de votre structure, de votre DSI, de vos besoins en accès, de votre bande passante, …
  • C’est à l’éditeur de vous expliquer en quoi sa solution répond à votre besoin : ce n’est pas à lui de vous expliquer que vous vous trompez sur vos besoins, d’essayer de vous proposer une Rolls alors que vous voulez une Renault. Mais cela sous entend que votre besoin est clairement formalisé (cf méthode QQOQCCP)

Et encore quelques conseils que vous ne trouverez pas dans le dit article :

  • Evitez de lancer un appel d’offres en juillet / août… Cela tombe sous le sens mais arrive encore trop souvent.
  • Consultez largement : même si cela est plus ennuyeux à dépouiller les éléments de réponse apportés par les uns pourront vous permettre de mieux comprendre les réponses apportées par d’autres.

Voilà, donc l’article "Comment choisir son outil?" – Regards sur l’IE – N°29 – Juin 2009

J’ai rédigé cet article dans le cadre de mes activités professionnelles au sein de Spotter, Editeur de solutions et prestataire de services en Intelligence Economique, veille stratégique et veille image.

PS : En plus y a ma photo, pour éviter que j’entende encore "AAAAAHH, mais c’est vous Actulligence" ! :)

PS2 : d’autres à venir bientôt…

[MAJ 02/07/2009] Un billet très intéressant de Camille [Spintank connection] vient compléter cet article par un thème que, malheureusement je n’ai pas pu apporter faute de signes : la nécessaire personnalisation des projets de veille à la fois avec une personnalisation du périmètre de veille et également par la mise en musique de différents outils permettant de combler les lacunes fonctionnelles des uns et des autres pour à la fois couvrir un périmètre web le plus echauustif possible ainsi qu’un périmètre fonctionnel proche du dispositif cible envisagé. Merci donc à Camille pour son analyse que je partage complètement.

On pourra d’ailleurs compléter utilement la lecture du bille de Camille par celle de Jean Dubearnes sur la construction d’un tableau de bord de gestion de sa marque sur Internet que l’on pourra compléter par la lecture du mémoire réalisé par le même monsieur.

4 Réponses à “Comment choisir le bon outil ?”

  1. camille 26 juin 2009 à 10 h 45 min #

    Oui ! Très bon article, j’ai vraiment apprécié le fait que tu donnes ton avis du point de vue de l’utilisateur ET du point de vue de l’éditeur, tu es franc, et c ‘est très enrichissant…. j’ai rebondi sut mon blog à propos de la réalité économique des éditeurs, qui ne permet pas la personnalisation des outils, tant espérée par les clients! Bonne méthode, que j’appliquerai, bien sur… ! 8)

  2. Frédéric Martinet 26 juin 2009 à 10 h 52 min #

    Bonjour Camille, Merci beaucoup pour ton commentaire qui me va droit au coeur. J’espère que cet article sera utile en effet aux éditeurs / prestataires de services mais aussi et surtout au client. Notre métier souffre souvent d’une mauvaise interactions entre les clients et les prestataires. Trop souvent l’analyse du besoin est laissé de côté et l’on voit des cahiers des charges ne permettant pas aux prestataires de budgéter correctement la prestation. Et quand celui ci est fait on voit souvent des éditeurs qui essaient de plaquer leur solution sur un besoin. Merci pour ton complément sur ton blog vraiment très pertinent. C’est un aspect que je voulais développer mais je ne disposais pas d’assez de signes dans Regards sur l’IE pour le faire. Merci donc d’avoir comblé cette lacune :) http://tinyurl.com/lozbvh

  3. camille 26 juin 2009 à 15 h 53 min #

    oui ! je suis tout à fait d’accord sur le fait que l’analyse du besoin est trop souvent laissé de coté…! c’est vrai qu’il est difficile de développer certains aspects de la mise en place de veilles dans le cadre de signes limités. Cependant, la méthodo est très bien faite car assez généraliste pour être utilisée par tous!

Trackbacks/Pingbacks

  1. Tweets that mention Comment choisir le bon outil ? sur : -- Topsy.com - 20 mai 2010

    […] This post was mentioned on Twitter by Stéphanie Barthélémi, Nicolas BLAS. Nicolas BLAS said: RT @deanie7: Comment choisir le bon outil ? sur @actulligence : http://bit.ly/dcWeEu […]

Laisser une réponse