Factiva Dow Jones : Informations professionnelles, sérendipité et veille

J’ai rarement eu l’occasion de faire une présentation des bases de données professionnelles économiques et d’actualité. Je vais essayer de réparer cette erreur dès à présent!

Les dernières évolutions de l’offre de Factiva.com de Dow Jones m’ont poussées à me pencher de plus près sur cette solution afin d’en faire une présentation détaillée.

Avant d’entamer point par point un descriptif de la plateforme et de ses principales fonctionnalités, je vais aller à l’essentiel pour ceux qui connaissent déjà la solution. Quelles sont les dernières évolutions de Factiva.com ?

  • Tout d’abord, Factiva.com de Dow Jones est en train d’unifier ses différentes plateformes applicatives afin de proposer de meilleures interactions entre ces dernières et ainsi d’offrir une véritable vision à 360° d’une thématique et de permettre également une recherche exploratoire (sérendipité quand tu nous tiens…)
  • Factiva Dow Jones permet désormais la construction d’espaces de travail sur lesquels il est possible de publier de l’information, de l’organiser et surtout de la partager par RSS. une des dernières nouveauté est d’ailleurs la possibilité de republier sous forme de podcast grâce à une fonctionnalité de text-to-specch, convertissant les actualités textes sélectionnées en fichier audio.
  • On peut désormais constituer sa propre liste de sources, un peu à la sauce Custom Search, afin d’interroger uniquement son bouquet de sources préférées. Cette fonctionnalité auparavant accessible uniquement dans la recherche avancée l’est désormais aussi dans la recherche simple.
  • La recherche guidée est désormais possible avec tous les champs d’indexation et elle permet par ailleurs facilement d’interroger des regroupements de langue.
  • L’identification des doublons des articles est possible en russe, français, allemand, espagnol alors qu’auparavant cette fonctionnalité était uniquement accessible en anglais.
  • La base de données des sites webs comporte 10 000 sites depuis août 2008.
  • Pour une information axée sur les sociétés, Dow Jones Companies & Executives, autrefois produit stand-alone, est désormais intégré à l’offre Factiva search 2.0 pour un certain nombre de sociétés. Cette offre est toujours disponible en produit stand-alone et donne accès avec un supplément à un nombre plus important de fiches enrichies et de profils de dirigeants. Cette application permet aussi de parcourir via un radar visuel et synthétique les différents types de news (rachat de sociétés, délocalisation, résultats financiers, …) Les données distillées par Dow Jones Companies & Executives sont orientées forces de vente et elles peuvent être intégrées à tout CRM ou au travers de la plateforme appexchange pour l’application SalesForce.com.
  • Les widgets sont une fonctionnalité récente de Factiva Search 2.0 et ils permettent facilement de republier de l’information vers différentes plateformes telles que Netvibes, iGoogle, PageFlakes, … ou sur un Intranet.

Et maintenant une petite visite guidée de Factiva.

Tout d’abord, les recherches. Elles s’effectuent de façon très simples, très intuitives et sont dans l’esprit Google, interrogation à base de mots clés. En cela, les bases de données professionnelles, Factiva en tête, semblent vraiment prendre un virage intéressant, optant pour une ergonomie optimale permettant de répondre à la plus grande partie des requêtes sans dégrader la couche professionnelle et en conservant un langage d’interrogation par booléen précis et fidèle à la description fonctionnelle.

La recherche avancée permet aisément à n’importe quel utilisateur d’interroger le corpus documentaire de Factiva sur n’importe quel critère ou combinaison de critères d’indexation.

Le résultat des recherches est simple et lisible. On retrouve en haut à gauche sous forme d’icône les possibilités d’exports et de partage à travers les workspaces ou autres et dans la colonne de gauche la navigation exploratoire, qui segmente le corpus de résultats à travers certains champs d’indexation dont les sociétés concernées et les secteurs industriels et les clusterise pour faire apparaître les termes majeurs.

On peut customiser son affichage avec 3 panneaux, le troisième consistant en un panneau de prévisualisation de l’article et facilitant grandement la lecture. On peut à tout moment masquer le panneau de droite (lecture) ou de gauche (navigation interactive).

Il existe trois niveaux de dédoublonnage, plus ou moins intransigeants, et permettant de regrouper les articles en double afin d’en faciliter la visualisation rapide. Cette fonctionnalité est maintenant fonctionnelle pour le français, le russe, l’allemand et l’espagnol.

La recherche Web reste un complément intéressant mais avec un corpus de 12 000 sites et 4 000 blogs, l’on s’en tient surtout aux sites de références et / ou corpporates. Factiva ne se positionne de toute façon pas comme un outil de veille sur le web mais comme un outil professionnel intégrant de l’information elle même produite dans un cadre professionnel.

L’un des points forts de Factiva Search 2.0, c’est d’intégrer une navigation très interactive. Sur une requête un peu généraliste on pourra donc aller creuser plus avant son corpus et comprendre rapidement les différentes composantes d’une thématique mais aussi les relations potentielles entre les acteurs. Bien qu’il ne s’agisse pas encore d’une solution de text mining, la mise en évidence des différentes composantes d’un corpus facilite grandement la découverte de "pépites".

Naviquez facilement à l’intérieur de votre requête via la zapette made in Factiva.

Concernant la veille et donc le push des informations vous intéressant, l’enregistrement de requêtes est simplissime et l’on peut de la même façon générer des flux RSS afin de voir défiler en quasi temps réel les dernières actualités intéressantes. Ces flux RSS peuvent alors être facilement intégrés à une page personnelle que vous pourrez constituer de différents éléments : vos alertes, les titres des médias que vous préférez, les flux RSS sectoriels fournis par Factiva,…

Créez et gérez simplement vos alertes. Les rendre publiques vous permet de les partager.

Créez votre page personnelle.

Et intégrez-y vos alertes.

Rajoutez y éventuellement des flux par secteur d’activité proposés par Factiva.

Les widgets de Factiva, c’est un peu l’usine à livrables d’information. Vous choisissez le contenu (soit les sélections de vos alertes, soit ce que vous avez publié dans votre newsletter, soit ce qui est sur votre espace de travail) et ensuite vous en choisissez la destination pour republication.

Choisissez le contenu de votre widget en libérant de leurs carcans vos newsletters, alertes ou workspace.

Parez votre widget des ses plus beaux atours.

Et rediffusez le en un clic vers bon où il vous semblera.

Factiva est selon moi l’outil indispensable pour tout veille stratégique, fournissant à la fois les contenus, la gestion des droits d’auteurs et les outils de collaboration et de partage qui sont aujourd’hui essentiels afin de faciliter la circulation et donc l’exploitation de l’information.

Quelques screenshots restants pour vous montrer les fonctionnalités qui vous permettront de créer votre profil afin de ne pas avoir à sélectionner pour chacune des recherches les critères qui constituent votre quotidien, l’outil de génération de newsletter, et, une des forces historique de Factiva, la qualification des sources qui sont retenues pour leur information professionnelle et leur qualité.

Paramétrage de votre compte

Créez une newwsletter

Accédez aux descriptifs essentiels de la source dont vous consultez l’information.

Un seul bémol sans doute, le prix. Factiva reste une solution chère ne serait-ce que pour une raison évidente, il respecte les droits d’auteur et s’occupe pour ses clients en toute transparence des reversements aux ayants droits. Factiva équipe aujourd’hui la plupart des grands comptes soucieux de la surveillance de leur environnement.

Mon avis très personnel : ma base de données d’acutalités économiques préférée. Une solution qui chaque trimestre se tient à la pointe des usages, consolidant son offre tout en lançant de nouvelles fonctionnalités n’étant pas des "gadgets" mais des véritables outils à destination des professionnels. Ici pas de place pour le 2.0 bling-bling et le 3.0 qui sonne creux.

Aucun commentaire pour le moment.

Laisser une réponse