• en
  • fr
Intelligence économique et veille : pour que l'information se transforme en action

Offre de stage : Analyste en intelligence économique – Lyon

La société SiS Id. qui développe SiS une plateforme SaaS de vérification des coordonnées bancaires à destination des entreprises, recherche son analyste en intelligence économique dans le cadre d’un stage.

Sa mission sera d’analyser les enjeux relatifs à l’amélioration de la position de SiS id. dans son environnement concurrentiel.

Son objectif, de repérer les opportunités et les bonnes pratiques du marché.

Tous les détails de l’offre sont dans le PDF ci-après.

Votre veille avec Google Alerts : le guide indispensable 

« Google est ton ami ». Cette expression est passée à la postérité : le moteur de recherche est un outil surpuissant qui n’a laissé que des miettes à ses concurrents. On ne cherche plus sur internet, on google. Google s’installe également dans tous les aspects de nos vies : santé, domotique, navigation GPS…

Et le veilleur dans tout ça ? 

Le veilleur d’aujourd’hui s’appuie de plus en plus sur Google pour couvrir un specter large, international, sans avoir à paramétrer des sources de façon unitaire. Cela lui permet en phase amont de projet de veille de compléter rapidement son sourcing et de détecter des informations diffusées par des sources ouvertes, plus généralistes. En complément de cela, bien évidemment, la veille quotidienne est assurée majoritairement par des solutions dans lesquelles le veilleur détermine son corpus de source et en assure une surveillance précise, sans intermédiaire. Les équipes d’Actulligence ne font pas exception à la règle et Google est l’un des outils que nous utilisons dans nos projets. Loin d’être notre outil principal il nous permet toutefois de sécuriser la veille surtout sur des phases de démarrage avec une détection d’information par mots clés sur le périmètre de l’index de Google, modulo la boîte noire de son algorithme.

De récentes évolutions dans l’algorithme Google nous pousse à refaire un point sur les possibilités offertes pour la veille, et vous aider à programmer simplement vos alertes Google, pour atteindre de meilleurs résultats. 

Continuer la lecture « Votre veille avec Google Alerts : le guide indispensable  »

Social Listening , éviter les pièges d’une analyse à l’emporte pièce

Crédit photo : George Pagan – Unsplash

Nombreuses sont les entreprises qui souhaitent accélérer leur transformation digitale via la mise en place de nouveaux services pour leurs équipes marketing ou communication ou l’intégration de nouvelles technologies de type datalake ou IA. 

Le Social Listening a fait partie de cette tendance grâce aux promesses faites par les éditeurs vantant les mérites d’une technologie innovante pouvant fournir des Insights aussi vite que l’on réchauffe un bol de nouilles asiatiques avec un four micro-ondes. 

Certes les plateformes progressent continuellement en termes de possibilité de paramétrage, d’intelligence artificielle pour filtrer les données et dataviz, néanmoins il est préférable de rappeler les fondamentaux d’un Insight de qualité. 

La qualité des données aka Data Quality 

Crédit photo : Marcus Spiske – Unsplash

 En fonction des plateformes, de l’industrie et des sujets de l’écoute, nous pouvons observer de fortes variations de volume et de qualité dans la collecte des publications faites sur les réseaux. – Nous comparons régulièrement pour nos clients les niveaux de couvertures de sources des différentes plateformes pour observer leurs évolutions et proposer la plus appropriée par rapport à leur industrie et besoin/ressources métier. 

Si vous êtes familier avec le principe de la veille ou de la collecte d’informations, le sujet principal qui anime l’industrie du Social Listening reste généralement la disponibilité de sources.  

Faut-il s’en inquiéter ? Oui quand le rapport d’une étude commandée à votre agence montre un nombre de sources limitées et préfigure l’orientation stratégique d’une marque.  Car si l’on s’en tient à la vision prismatique d’une collecte faite sans vérification sur les types de sources collectées, leurs éventuelles limitations ou leur pertinence, alors la recommandation d’action qui en résulte sera biaisée et sans valeur ajoutée. 

Continuer la lecture « Social Listening , éviter les pièges d’une analyse à l’emporte pièce »

Industrie pharmaceutique, cycle de vie du médicament et social listening

Chez Actulligence nous sommes convaincus d’une chose, c’est que la veille ne doit pas imposer son organisation mais qu’elle doit se caler sur les processus existants afin de répondre à de vrais besoins opérationnels et métiers et s’intégrer dans les modes de fonctionnement des utilisateurs.

Si la tarte à la crème de l’intelligence économique, j’ai nommé le “cycle du renseignement” (relire ici dans la définition d’Henri Martre une de ses premières formalisation dans le cadre de l’intelligence économique), souvent appliqué, tout aussi souvent commenté, modifié, critiqué est, à mon sens, une bonne base de travail incluant les différentes phases essentielles à un processus vertueux de l’information, il est évident que ce dernier ne devrait jamais s’appliquer de façon disjointe des processus existants qu’ils soient métiers, projets ou informationnels.

C’est vrai bien évidemment pour l’information stratégique, concurrentielle et technologique mais cela devrait l’être aussi pour l’information issue des médias sociaux découlant dune démarche de social listening.

Je ne peux pourtant que déplorer que trop souvent les conférences diverses et variées se focalisent uniquement sur la partie communication et marketing avec un nombre de cas d’application très limités et se résumant souvent à “suivi des influenceurs” (-> et évaluation de la rentabilité de la démarche influenceur), “suivi des retombées de campagne” (-> et évaluation de la rentabilité des prestations vendues par mon agence de comm), “share of voices” (-> qui c’est qui la plus grosse part de voix.)

Je grossis un peu le trait car parfois, dans un sursaut d’imagination, des voix s’élèvent pour vanter la “voice of customers” (parce que mes clients aussi ont des idées ou parce qu’ils ne sont pas contents -> sauter directement à la case SAV).

Il y a désormais quelques années, je dirais 5 à 6 de mémoire, j’ai eu l’occasion de réfléchir à la meilleure façon d’implémenter une solution de social listening dans le secteur de la Pharma, secteur soumis à des contraintes réglementaires de communication (mais aussi d’écoute) fortes, et pour lequel l’écoute du Voice of consumer / patients ou des Key Opinion Leaders ou encore des praticiens de santé n’allait pas forcément de soi.

Le résultat de ce travail m’a mené à mettre en corrélation les possibilités offertes par les outils de social listening avec le cycle de vie du produit (une partie du cycle de vie en fait allant de la recherche fondamentale à la mise sur le marché, il manque l’étape par exemple de la perte d’exclusivité).

Continuer la lecture « Industrie pharmaceutique, cycle de vie du médicament et social listening »

Synthèse journée de la veille, JVeille 2019

Le 20 juin se tenait donc à Genève la 16ème journée franco-suisse consacrée à la veille, JVeille, co-organisée par la Haute Ecole de Gestion de Genève, l’Université de Franche-Comté, et la Haute Ecole de Neuchâtel Berne Jura.

Cette année, le thème retenu était le social media listening et une réflexion autour de la différence avec la veille “traditionnelle”, c’est à dire plutôt la veille stratégique et veille concurrentielle (et autres).

J’étais chargé cette année de réaliser la synthèse de cette journée et vous pourrez donc consulter le compte rendu au format PDF en le téléchargeant ici :

Compte rendu Journées JVeille 2019 (1333 téléchargements)

En plus du compte-rendu il m’avait été demandé d’essayer d’y ajouter mes propres commentaires et ma propre vision des choses ce que j’ai essayé de faire.

En quelques points, que retenir de cette journée :

J’ai trouvé un vrai progrès en termes de maturité et de compréhension des outils de Social Media listening.

  • Tous les speakers, souvent utilisateurs de ces plateformes, sont conscients des limites de ces plateformes avec un manque d’exhaustivité et la difficulté voire l’impossibilité de tracker des médias sociaux pourtant essentiels car massivement utilisés tels que Facebook, Instagram, Twitter.
  • L’utilisation d’un outil de Social Media listening est important mais ne se substitue pas loin s’en faut à la nécessité de staffer son équipe et à la fois de prendre le temps de comprendre et analyser des contenus mais aussi tout simplement de les exploiter
  • Les plateformes de social media listening telles que Brandwatch ou Digimind Social, qui étaient présents sur cette conférence, ne suffisent plus pour comprendre son audience digitale et ses clients. Plusieurs cas d’étude présentés faisaient part de dispositifs plus complets et plus complexes intégrant des bases de données presse, de la détection et du tracking de contenu “influent” avec BuzzSumo, de l’utilisation d’outils d’analytics sur l’audience des sites web, mais aussi d’outils de SEM / SEO tels que SEM Rush ou encore d’identification des ublicité sur Facebook via Facebook Transparency.
  • L’approche qui consiste à accompagner vos clients / utilisateurs / parties prenantes dans les compréhensions des enjeux de l’image en ligne permet de se constituer une base réputationnelle solide, on parle ici par exemple de sensibiliser ses salariés, ses étudiants, ou toute autre partie prenante qui a également intérêt à ce que l’image de marque de votre entreprise ou institution soit positive.

Voilà, pour plus de détail, je vous laisse découvrir le compte-rendu.

Et si vous avez des questions sachez qu’Actulligence accompagne ses clients tous sur l’aide à la mise en place de dispositifs de Social Media listening du choix de l’outil jusqu’à son déploiement opérationnel et le soutien des équipes après la mise en production du projet.

[Update du 26/06/2019] Le site JVeille a publié toutes les présentations des intervenants de cette journée dédiée au Social Media Listening. A consulter sans modération sur : www.jveille.ch