• en
  • fr
Intelligence économique et veille : pour que l'information se transforme en action

Gephi, logiciel open source de cartographie

On vous le rabâche à longueur d’articles, moi le premier, la masse d’informations que nous traitoons au quotidien est devenu considérable. Le concept d’information overload, plus communément appelé infobésité en bon français, (merci monsieur Toubon!) n’est pas qu’un concept, c’est désormais un problème.

Au coeur des solutions envisagées à ce problème, la sémantique, permettant de regrouper, catégoriser, qualifier, de relier des informations. En fin de circuit apparaît alors la cartographie de l’information comme solution de navigation à l’intérieur de ces corpus de documents et comme outil d’aide à la compréhension.

Gephi est un logiciel open source permettant, à partir d’un corpus d’informations structurées, de faciliter sa représentation. Il intègre donc un ensemble complexe et complet d’outils de calculs et d’affichage de données tels que des algorithmes prédéfinis de spatialisation, des filtres évolués permettant d’appliquer en fonction de la taille de certains noeus et du nombre de liaison, des mises en forme différenciées.

Il permet, par exemple, également de recalculer le positionnement de différents noeuds en fonction de l’affichage des étiquettes.

Le logiciel est multiplateforme, et sous Windows, fonctionne en java, nécessitant simplement l’installatioin de la station virtuelle java 1.6. Vous pouvez l’installer et également le tester en ligne.

Un ensemble de 3 datasets de démo au format GEXF (format Gephi) est proposé en lignes afin que vous puissiez tester les possibilités de l’outil (pour cela faire "nouveau projet" / "importer les données")

De nombreux formats de datasets sont acceptés dont GDF, Pajek NET, GraphML, XGMML, et donc GEXF.

La prise en main du soft n’est pas simple, ce dernier étant vraiment trés évolué et offrant des possibilités quasi infinies.

D’ailleurs, une fois que vous aurez déterminé un ensemble de conditions d’affichage, vous pourrez sauvegarder ces préférences pour les appliquer à d’autres corpus.

Le site de Gephi vous propose de nombreuses démos des possibilités qu’offre le logiciel, sachant qu’à mon avis avant d’arriver à faire ce genre de choses il y a quelques heures de travail. Egalement disponibles sur Flickr, de nombreux screenshots des résultats obtenus.

 

Dans les partenaires du programme Gephi on trouve Web Atlas, RTGI / Linkfluence, TIC Migrations et dans les utilisateurs on trouve Exalead, et Orange (entre autre…) Des références sympathiques donc.

Connaissant Touchgraph, et l’ayant testé dernièrement j’ai trouvé Gephi bien plus complet et donc malheureusement un peu plus complexe à prendre en main. Mais je pense que quelques heures de travail acharné sur des datasets bien structurés suffisent à le prendre en main et à apporter une réelle valeur ajoutée à des données brutes.

Rejoindre la conversation

5 commentaires

  1. Bonjour Frederic, merci pour cet article, j’ai apprécié de lire cette expérience utilisateur 🙂 Je tiens à signaler tout de même que la version que nous développons en ce moment (0.7) sera plus facile à prendre en main, car c’est un des objectifs majeur de ce projet.

  2. Merci Mathieu. Je suis ravi d’avoir pu découvrir ce logiciel. Je suis très intéressé par les outils de cartographie de l’information qu’il s’agisse de carto de contenus textuels ou de topologie du réseau (hyperliens entres sites). N’hésitez surtout pas à me tenir informé des évolutions en mode push. Je suis malheureusement un peu débordé… J’ai eu un peu de mal à prendre le logiciel en main. J’espère avoir l’occasion de m’y repencher dessus et de pouvoir tester plus avant. Bien à vous, Frederic

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *