Ligue 1 : sur Twitter aussi c’est PSG VS OM

Afin de continuer dans la série des analyses cartographiques sur Twitter, avec Blueboat, nous avons décidé de nous lancer dans une applications relative à la ligue 1 et à ses clubs.

En effet, Blueboat a lancé il y a quelques mois de cela son observatoire de la Ligue 1, qui analyse l’activité des équipes et de ses joueurs sur les médias sociaux et il nous semblait que visualiser cette activité serait intéressant.

Ainsi Blueboat a collecté avec l’outil SM2 d’Alterian sur le mois de Novembre plus de 28000 tweets mentionnant l’une des équipes de la ligue 1.

Tous ces tweets ont été découpés afin d’identifier le scomptes Twitter, les relations entre ces derniers et les hashtags utilisés afin de permettre leur traitement via l’outil Gephi.

1) Mode de lecture 

Quelques rappels concernant la lecture :

  • Certaine cartes comportent des noms de comptes Twitter qui sont représentés par les points (nodes)  et d’autres cartes présentent des hashtags qui sont reconnaissables car leur label comporte un #.
  • La taille du point est proportionnelle  au nombre de tweets émis par le compte ou de fois où le hashtag a été identifié dans le corpus de tweets collectés.
  • L’épaisseur du lien entre deux comptes représentent le nombre de tweets échangés (mentions – @ – ou RT).
  • L’épaisseur du lien entre deux hashtags représente le nombre de fois où les deux hashtags on été utilisés dans un même tweet.
  • Les relations entre deux comptes ont un sens : en suivant le lien dans le sens des aiguilles d’une montre de l’émetteur vers le récepteur.
  • La couleur du point est relative au cluster : les points de même couleur et proches constituent des cluster c’est à dire des groupes d’utilisateurs ou de mots échangeant un nombre de liens important.

2) Les comptes

Dans les cartographies suivantes nous représentons les comptes Twitter ayant parlé des clubs de la Ligue 1 et leurs relations. Plusieurs vues ont été générées selon plusieurs angles.

GDE Erreur: Erreur lors de la récupération du fichier - si nécessaire, arrêtez la vérification d'erreurs (404:Not Found)

Tout d’abord l’on constate que les 4 comptes les plus actifs sont celui de l’ om_officiel (660 tweets), des girondins (649 tweets), de psg_inside (458 tweets) et l’ol_officiel (383 tweets).

Si l’on ajout les comptes non officiels le PSG arrive largement en tête côté activisme puisque l’on détecte d’autres comptes dans le top 30 tels que livetweetpsg, psg_online, paristeamfr, psg_actus, psg_inside.

WOW ! PSG 1 – reste du monde 0. Le constat est flagrant, au PSG les militants sont organisés, rigoureux et actifs sur Twitter même si côté compte officiel l’OM et les girondins sont plus actifs. Chez les autres équipes, les comptes officiels sont visibles mais peinent à trouver des relais aussi efficaces.

Autre point particulier que l’on détecte, dans le top( 5 on hésite pas à s’autocongratuler en tweetant des messages qui nous mentionnent (liaisons qui bouclent sur le même compte). C’est une pratique assez rare… en tout cas à ce niveau d’activité… Un exemple : “psg_inside: rt @ilannben: @psg_inside enorme match du #psg encore bravo !” La technique permet de “récompenser” les utilisateurs Twitter actifs en retweeetant leurs messages qui font mention du compte officiel et ainsi en leur apportant une visibilité. La technique est habile, et communautaire : un soupçon de gratification, une once d’audience le tout pour une reconnaissance éternelle du quidam. Et à ce petit jeu là, toutes les grandes équipes s’y collent.

Poursuivons par une cartographie plus globale des réseaux de compte. Sur la cartographie suivante nous montrons tous les comptes qui ont publié plus de deux messages. Cela nous donne un total de 1494 comptes.

GDE Erreur: Erreur lors de la récupération du fichier - si nécessaire, arrêtez la vérification d'erreurs (404:Not Found)

Sans surprise la cartographie fait ressortir les clusters qui gravitent autour des 4 principaux comptes officiels, girondins, om_officiel, ol_officiel, et psg_inside. Les autres clusters n’apparaissent pas de façon évidente et ces 4 clubs dominent outrageusement le score si l’on s’en tient à la taille de leurs communautés.

Comme mentionné précédemment, le PSG sort son épingle du jeu avec deux clusters affiliés, en vert, en bas de la carte. Des clusters de taille importante autant en nombre de comptes, de tweets que de force des interactions.

Au centre de la carte en bleu, entre autre, l’on trouve les comptes de médias qui en toute logique ne sont pas particulièrement affiliés à un club. C’est aussi dans cette zone que l’on trouvera les comptes Twitter généralistes sur le foot ou sur le championnat tels que footmercato ou bien encore chronofoot, mysportfr, francefootball, etc. L’activité de ces comptes est importante mais n’a vraiment rien à voir avec l’activisme dont font preuve les clubs. Il est aussi intéressant de constater que des médias tels que l’équipe, pourtant référents sur le sport côté médias traditionnels, peinent à générer de l’interactivité sur Twitter. A ce jeu là, un petit coaching de la part des community managers de l’OL ou de l’OM ne serait pas de trop.

Enfin, dernier constat, le nombre de comptes ayant plus de deux tweets à leur actifs et non identifiés comme partisans d’un club sont relativement peu nombreux. Lorsqu’il s’agit de Ligue 1 et quand l’on parle d’une équipe de foot sur Twitter ce n’est pas à moitié : c’est pour la défendre, la soutenir.

Ci-après vous trouverez une cartographie de la composante géante des comptes Twitter sur la ligue 1 au cours du mois de novembre. La composante géante nous permet d’éliminer tous les comptes n’appartenant pas à une communauté tout en conservant les comptes publiant peu. Cette vue offre donc une bonne représentativité de la taille des communautés constituées et de leurs relations.

GDE Erreur: Erreur lors de la récupération du fichier - si nécessaire, arrêtez la vérification d'erreurs (404:Not Found)

Et en cliquant ci-après vous aurez tout le loisir de naviguer vous mêmes à l’intérieur de cette splendide carte et de découvrir les liens entre les différents comptes qui vous tiennent à coeur.

La cartographie de la composante géante des comptes Twitter ayant publié sur la ligue 1 permet de faire ressortir la pluralité des clusters. Il est particulièrement flagrant en bas de la carte que le PSG comporte plusieurs communautés constituées autour de comptes thématiques PSG. Ce qui fait la force de la communauté PSG sur Twitter c’est d’avoir su faire émerger plusieurs hubs, tout en conservant l’interaction globale entre les comptes clés non concurrents.

Enfin pour conclure sur la partie comptes vous trouverez également une cartographie intégrale des comptes ayant publié en novembre sur la ligue A. De 28.000 tweets restent 15.000 comptes.

GDE Erreur: Erreur lors de la récupération du fichier - si nécessaire, arrêtez la vérification d'erreurs (404:Not Found)

L’on constate la forte communautarisation de l’activité de publication autour de la ligue 1. Alors que sur de nombreuses thématiques grand public le nombre de comptes non-affilié à un cluster communautaire est important, ici les comptes isolés sont relativement peu nombreux. Cela montre la capacité qu’ont les comptes officiels ou non à mobiliser de l’audience et de l’interaction y compris auprès du grand public (utilisant Twitter … donc restons réalistes aussi ce n’est pas n’importe quel grand public aujourd’hui en France.)

3) Les hashtags

Sur les cartes suivantes nous visualisons les hashtags, c’est à dire les mots que les utilisateurs ont considéré comme clé à l’intérieur des messages. Les relations entre les hashtags sur les cartes représentent le nombre de fois où les hashtags sont cocités.

GDE Erreur: Erreur lors de la récupération du fichier - si nécessaire, arrêtez la vérification d'erreurs (404:Not Found)

 Là encore le score est sans appel. Le PSG domine et l’on retrouve également les clubs OM et OL très actifs.

L’on constate également les fortes interactions entre les hashtags PSG et OM. L’antagonisme historique des deux équipes se retrouve sur Twitter et structure fortement les messages. Lorsque l’on parle du PSG c’est souvent pour l’opposer à l’OM.

L’on constate également une plus forte association du hashtag OL avec celui de Ligue1.

La cartographie suivante représente les hashtags cités plus de 4 fois.

GDE Erreur: Erreur lors de la récupération du fichier - si nécessaire, arrêtez la vérification d'erreurs (404:Not Found)

Le cluster autour du hashtag PSG apparait clairement avec les hashtags visibles les plus fréquents suivants : paris, zlatan, lavezzi, ibra, kievpsg assepsg, psgasse, ldc, asse, mhsc, footbal, footibrahimovic. Les hashtags foot et football sont associés sur cette carto au cluster PSG car ils sont plus fréquemment cités avec le hashtag #psg qu’avec les autres. L’on constate que les joueurs phares des équipes sont une source de publications importante pour le club.

Les rencontres sont également hashtaggés en mixant le nom de deux clubs et c’est la rencontre avec l’ASSE, Zagreb et Kiev qui a généré le plus de hashtags.

Les constats sur les clusters autour de l’OL et de l’OM sont les mêmes : joueurs et adversaires constituent des mots clés importants pour les twittonautes.

Pour aller plus loin la carte de la composante géante des mêmes hashtags qui comporte 1.500 hashtags.

GDE Erreur: Erreur lors de la récupération du fichier - si nécessaire, arrêtez la vérification d'erreurs (404:Not Found)

Et sa version navigable :

4) Conclusion

Les clubs “majeurs” répondent présents sur Twitter avec une mention spéciale au PSG qui dispose de plusieurs hubs de visibilité avec un important nombre de comptes Twitter actifs et visibles.

Les stratégies de publication sont orientées autour des matchs, mais aussi des footballeurs stars alors que les comptes officiels des clubs abusent du retweet des autres tweets les mentionnant. Cela participe sans aucun doute à la mobilisation des tweetos autour de ces comptes officiels et à leur implication tout en gonflant artificiellement la volumétire de tweets. Ce type de publication est de surcroît automatisable et peut permettre de grimper en trending topic pour augmenter encore plus le trafic.

La twittosphère du foot se caractérise par une exceptionnelle communautarisation : si l’on est sur Twitter et que l’on s’intéresse au foot, l’on est rattaché à un club, on le supporte.

Cela peut permettre aux clubs d’envisager des stratégies de mobilisation de ces communautés et de monétisation de cette audience.

5) Aller plus loin

Retrouvez les publications de Blueboat sur la Ligue 1 et les médias sociaux en novembre 2012 :

- Infographie Ligue 1 et médias sociaux Novembre 2012

Ligue 1 : sur Twitter aussi c’est PSG VS OM

Articles :

World Diabete Day et cartographie

– Bug Facebook et cartographie

– Cartographie #erepday – Ou l’influence mise en images

– Cartographie de l’intelligence économique du MISTE : WTF ???

– Où il est question de cartographie et d’intelligence économique … encore.

– Cartographie : ne laissez pas votre cerveau à la consigne en vous appuyant sur des outils

Business Cases :

Cartographie Twitter eRepDay

Cartographie Twitter Orange Bug

Notre offre cartographique :

Présentation globale de l’offre cartographique d’Actulligence

Présentation de l’offre dédiée cartographie Twitter

Tags: , , ,

Trackbacks/Pingbacks

  1. La visibilité des clubs de Ligue 1 sur le web en novembre | BlueBoat : E-reputation - 18 décembre 2012

    [...] pouvez retrouver des versions navigables des cartographies ainsi qu’une analyse sur le site d’Actulligence Consulting. [...]

Laisser une réponse